Pas à pas

16 réflexions sur “Pas à pas

  1. Pourtant il suffit de placer qqes morceaux de bois et un garde du corps à 2dh pour réduire à presque zéro le risque qu’un pêcheur ou habitué du coin tombe .
    non qd on est c*** on est c***
    le collectif et se ressaisir pour une cause commune çà connait pas les c*** mm pour 2 sous
    Culture et simplicité dirait on. Folklore peut être

  2. Ce qui est certain, c’est que l’endroit a gardé son état sauvage et naturel! Sinon on aurait vu un pont suspendu cossu, avec des maisons cossus et l’air un peu moins sauvage! Ce que je n’aime pas.

  3. Drôle d’ histoire que cette passerelle, angoisse de tous les dangers! De tomber, de glisser, d’ escamoter une planche mal fixée, pas de rambarde pour se tenir au monde qui rassure…Oui, rêve d’ angoisse souvent fait dans le demi-sommeil de l’ enfance!

    • Certaines passerelles mal ajustées deviennent inutiles, ne sont d’aucun secours.
      Risquer de sauter d’un bord à l’autre… regarder devant, disons à 1 m, minimum et y aller.
      L’eau est glacée, oui, même en plein été, elle vous réveille, vous surnagez, survivez.
      N’est-ce-pas une question de survie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :