Une saison

20 réflexions sur “Une saison

  1. La soyance des blés
    L’éclat des pâquerettes ( Ou marguerites ?
    Beau tableau du grand peintre Nature

    Un bonjour encore parisien pour une petite heure

  2. çà doit cacher bcp d’amour … la saison d’amour.
    Et puis on peut jouer à cache-cache: l’environnement n’est pas nu en cette saison

    • Ca ne se fume pas JM, non, non, mais, dans ces champs, on trouve des « krinbouch » (nom marocain) autrement dit en français
      « l’astragale d’andalousie »… quelque peu toxique mais dont les graines se grignotent. Je vous laisse chercher 🙂

  3. Comme aux herbes penchées
    aux vents mutins,
    dans ses cheveux cachées
    ses douces mains,

    Je n’aurais su bien dire
    où nous étions,
    un lieu où l’on respire,
    où nous aimions…

    Comme aux herbes penchées,
    nos sentiments,
    nos lèvres attachées
    infiniment…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :